CR Conférence 12.12.17 Revue RIPCO « l’entreprise Libérée » Grpe PEOPLE ESC-Clermont

 

Compte rendu/Conférence revue RIPCO « L’entreprise Libérée » du 12/12/17

Publié le 10 Janvier 2018

Une intervention très attendue des contributeurs du numéro spécial de la revue de sciences de gestion et de psychologie RIPCO et des membres du programme de Recherche P.E.O.P.L.E pour présenter leurs articles et travaux sur le thème très actuel de « l’Entreprise Libérée ».

Un entretien avec Emmanuel Pasquier (Lean consultant et l’un des 12 membres de la Plateforme de Responsabilisation chez Michelin) animé par Diego Landivar (membre du programme de Recherche P.E.O.P.L.Esur la question et la notion du travail appliquée au cas de l’entreprise Michelin et sur le rôle et la place de la Recherche et du chercheur dans l’entreprise

ETt

Voici la synthèse des notes prises durant cette soirée donnée le 12 décembre 2017 à l’ESC de Clermont :

Des études de cas ont étés menées par les contributeurs de la revue pour comprendre comment l’entreprise libérée transforme ou non les relations managériales dans les entreprises. Et des comparaisons faites entre des observations de modèles empiriques et des modèles théoriques qui existent aujourd’hui dans la littérature de Sciences de Gestion et de Sciences Humaines. Ils mettent en avant les racines historiques du concept de l’entreprise libérée : En effet celle-ci n’est pas isolée mais bien au contraire associée à  la psychologie, l’anthropologie et même la Science politique…

La libération des entreprises en action : entre frictions, résistances et adhérences

Le cas de Volkswagen France La simplification comme une première étape en vue de libérer l’entreprise ?

Prenant le cas de Volkswagen France, un cas d’implémentation de la simplification pour étudier le processus d’innovation organisationnelle et processus de libération. Camille Aigouy Master 2 Montpellier Business School & Julien Granata Professeur Montpellier Business School ont choisi un sujet intéressant où la liberté d’expression au sein de l’entreprise trouve toute sa place : en effet elle permet de faire émerger le principe d’autogestion et la réduction des niveaux de contrôle et le gain de temps y sont vecteur d’innovations. Tout en montrant les perspectives et les limites de la simplification, ils ont soulignés le rôle central de la communication dans l’instauration d’une culture de la simplification et en tant que vecteur d’évolutivité du process.

Une « Etude de cas au sein du secteur Belge » à été menée pour analyser le processus de libération au-delà des succès stories

 vidéo de Fanny Fox et François Pichault

Ce qui nous amène aussi à nous intéresser aux mutations du leadership dans l’entreprise

Evoqué dans l’article de Théo Holtz, Consultant&Coach, il nous a dépeint les mutations du Leadership dans l’entreprise. Il existerait donc des stratégies diverses d’adaptation des managers au nouveau modèle :

  • Par assimilation : via une continuité « naturelle » pour certains, adoption après une période de déstabilisation pour d’autres
  • Par résistance : via les départs, la reproduction du modèle hiérarchique, la cohabitation de pratiques anciennes et nouvelles

Encore en pleine mutation, Il souligne sur les nombreuses difficultés rencontrées lors de la mise en place de ce nouveau modèle (empirisme, ajustement d’idéaux et réalité de terrain).

  • La libération des entreprises en quête d’un modèle théorique Eprouver les entreprises libérées (Diego Landivar, Philippe Trouvé)
ph tr
Philippe TROUVE (Directeur scientifique du programme PEOPLE)

Philippe Trouvé dénonce le fait que les références majeures des Sciences sociales ne sont pas assez voir pas du tout mobilisées pour aborder certaines questions. Aussi Que fait-on des réfractaires ? D’où viennent les résistances ? « s’il y a ces résistances, elles seraient dues à ces encadrements de proximité ». Il met en relief le lien existant entre les deux causes à effet tout en se penchant sur un regard historique qui est le sien sur l’évolution de ces catégories professionnelles.

L’entreprise libérée : une cité en quête d’un principe supérieur commun

Brigitte Nivet et Sophie Marmorat, professeurs chercheurs à L’ESC-Clermont, présentent un article qui caractérise l’Entreprise Libérée ici comme étant l’entreprise P au travers de l’analyse de différentes Cités. Après une analyse avec une théorie des graphs elles ont pu positionner cette entreprise par rapport aux autres Cités et ainsi la caractériser : Ses reflets, ses similitudes mais aussi ses distorsions ont été misent en exergue. Le résultat surprenant est que cette entreprise P est prise dans un enchevêtrement avec les autres Cités. L’étude des rapports qu’elle tisse avec la Cité industrielle et la Cité domestique notamment ont été précisés.

L’entreprise libérée entre libération et délibération

« Une analyse du travail d’organisation dans une centrale d’achat »

Clément Ruffier et Thierry Rousseau problématisent un fait d’actualité absurde: Comment se fait-il que dans des pays démocratiques, alors que l’on passe la plupart de notre temps dans des organisations de type hiérarchiques, nous soyons si récalcitrants à instaurer au moins les expérimentations en termes de démocratie ? En étudiant empiriquement ce tabou aujourd’hui très prégnant dans notre société occidentale ils mettent le doigt sur un sujet sensible

Les entreprises peuvent-elles faire confiance à la confiance ?

Anne-Claire Chêne et Joan Le Goff, Université Paris EST, nous invitent à questionner nos croyances et attitudes fondamentales et à changer nos comportements pour mieux étudier le paradigme alternatif : de faire confiance à la confiance avec « Les entreprises peuvent-elles faire confiance à la confiance ? ». Croire que l’autre peut-être bien attentionné et compétent tout en intégrant le risque et s’adapter constamment au changement permettent de Co-concevoir et mettre en œuvre des contrôles coopératifs au service d’un intérêt commun. Le tout garantissant une confiance assurée

La libération des entreprises au prisme d’une analyse sémiotique, historique et politique

L’entreprise libérée : une mythologie de contestation pour libérer l’imaginaire dans les organisations ? Selon Jean-Claude Casalegno, Une mythologie de contestation pour libérer l’imaginaire dans les organisations

Le management peut dès lors être perçu comme une succession de modes. L’entreprise libérée comme un objet transitionnel qui annonce des formes plus collaboratives de relations travail

Les étonnements et ambiguïtés relevés par M.Casalegno sont :

  • Le déni de l’histoire
  • Oxymore
  • Les récits « romantiques »
  • La diversité des formes
  • L’explosion médiatique
  • La référence à une enquête contestée
  • L’effacement des repères théoriques qui ont inspiré les libérateurs

Le thème de la souffrance au travail fut abordé sous un angle différent : Comment la souffrance peut-elle se transformer alors en métaphore ?

Entretien avec EMMANUEL PASQUIER, membre de la plateforme de responsabilisation Michelin Un Débat ouvert animé par Diego Landivar, dont les points essentiels retenus sont :

P1000304

  • La difficulté à poser une critique dans l’entreprise
  • La souffrance au travail est un sujet d’actualité
  • L’expérience enrichissante des Ergonomes

Conclusion

Dans ce numéro spécial sur « L’entreprise Libérée » de nombreuses réflexions, explorations et analyses ont étés menées et semblent aujourd’hui prometteuses car elles éclairent des points essentiels permettant de poser un regard critique sur les nouvelles organisations et transformations observées dans les entreprises. Des thèmes essentiels ont été mis en avant et abordés sous des angles différents et innovants: celui de la confiance, la souffrance au travail, de la place de la  Recherche, des nouveaux modèles transformation.

La lecture de cette Revue est donc prescrite et indispensable pour mieux comprendre les caractéristiques, cerner les contours et formes, les évolutions et mutations en cours, les enjeux et les points sombres…d’une notion d’ « Entreprise Libérée » actuelle et en perpétuelle évolution
Revue RIPCO « L’entreprise libérée », articles disponible en ligne : https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s