À propos

L’adoption de formes plus démocratiques d’organisation et de management semble susciter un intérêt croissant de la part des entreprises. L’heure serait à une plus grande liberté accordée aux salariés, à un fonctionnement collectif davantage basé sur la confiance que sur le contrôle, à une plus grande responsabilité du salarié, à une plus large horizontalité organisationnelle et à des mécanismes de gestion démocratique… Ces éléments seraient les garants d’une meilleure productivité, favoriseraient l’innovation et la cohésion sociale. Différents modèles ont éclos ces dernières années : organisations halocratiques, utopiques, libérées, horizontales, autogérées, … Cependant, il existe peu de travaux scientifiques permettant de confirmer ou d’infirmer l’efficacité de ces nouveaux modèles qu’on pourrait qualifier de post-managériaux.

Ce programme de recherches a pour objectif d’analyser avec un recul scientifique les processus de transformation des modes de management.

Nos axes de recherche.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s